Suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Le Jardin des Tarots à Capalbio

Le Jardin des Tarots est une œuvre d’art extraordinaire située dans la commune de Capalbio. Il est le résultat du long dévouement de l’artiste Niki de Saint – Phalle, une femme, une artiste et l’unique financier de cette œuvre majestueuse.

Lors d’un voyage en Espagne en 1955, l’artiste est fascinée par l’œuvre de l’architecte catalan Gaudi : c’est le Parc Güell qui a fortement influencé sa décision de construire son propre jardin.

Le Jardin des Tarots est un véritable chemin spirituel qui permet à l’homme de s’immerger dans un monde magique au milieu de la nature. Pour séparer la magie et la réalité, il existe un mur et une porte d’entrée en tuf, conçus par l’architecte Mario Botta. Une fois ce « seuil » symbolique franchi, on trouve à l’intérieur des statues pouvant atteindre 15 mètres de haut et représentant les vingt-deux arcanes majeurs, construites avec différents matériaux dont l’acier et le béton recouverts de verre, de miroirs et de céramiques colorées.

Au début du chemin, nous trouvons la Papesse et le Magicien, les deux premiers arcanes des tarots. Depuis la place, il y a plusieurs chemins : sur le béton des allées sont gravés des pensées, des citations, des dessins et des messages d’espoir laissés par Niki elle-même. En poursuivant, après le Soleil et le Pape, vous rencontrerez l’Arbre de vie (ou le Pendu), délimité par des fils colorés au centre d’un ovale entouré de miroirs : l’arbre de vie abrite la figure du Pendu, qui vous invite à regarder la réalité des choses d’un point de vue différent.

Non loin de là, la figure de la Justice se détache par contraste avec son noir et blanc. Majestueux est le château de l’Empereur, une cité impériale miniature avec une loggia de vingt-deux colonnes (égal au nombre d’arcanes). La figure de l’Empereur est celle sur laquelle Niki de Saint – Phalle a le plus travaillé, y revenant à plusieurs reprises, et elle semble être celle qui a le plus hérité de l’enseignement de Gaudi. Une autre figure représentative est celle de l’impératrice, placée en position dominante sur l’ensemble du parc : l’artiste y a vécu pendant les différentes périodes de travail. Enfin, le onzième arcane est la Force représentée par une femme maîtrisant un dragon.

Ce ne sont là que quelques-uns des trésors que vous pourrez découvrir de vos propres yeux, en explorant tous les recoins du Jardin des Tarots : nous vous invitons également à toucher les statues pour découvrir les reliefs des différents matériaux utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.