Suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Sorano: la Maremme toscane et la ville dans le tuf

Au cœur de la Maremme toscane se trouve Sorano, un ancien village d’origine étrusque creusé dans un mur de tuf, une roche volcanique légère et facile à travailler. Grâce à cette particularité, Sorano est également connue comme la « Matera de la Toscane » et se trouve à seulement une heure de route de Capalbio. À l’intérieur de ses murs, vous pourrez profiter de charmantes ruelles, de petites maisons, de niches, de caves et de tours d’où vous pourrez admirer un panorama spectaculaire caractérisé par le maquis méditerranéen dense et luxuriant traversé par le ruisseau en contrebas, la rivière Lente.

Le village a appartenu pendant de nombreuses années à la famille Aldobrandeschi, qui a fait construire un imposant chef-d’œuvre d’architecture militaire qui domine toujours le centre historique de Sorano: la forteresse Orsini. La structure est en fait passée aux mains des Orsini grâce au mariage qui a uni les deux familles. Pour célébrer cet heureux événement, les Orsini ont fait réaliser un important blason. Aujourd’hui, la forteresse peut être visitée dans son intégralité et abrite le musée civique et archéologique consacré au Moyen Âge et à la Renaissance. Un autre lieu d’intérêt de la ville est la collégiale de San Nicola, un édifice religieux d’origine médiévale à l’intérieur duquel vous pourrez admirer d’élégants fonts baptismaux en travertin datant de 1563.

Lors d’une excursion à Sorano, vous ne pouvez pas manquer la grotte Vie, d’anciens et fascinants chemins étrusques en plein air creusés dans la roche tufacée. Celles-ci sont situées dans le Parco Archeologico Città del Tufo et vous mèneront à la découverte de la nécropole étrusque. Les émotions que vous ressentirez en traversant ces tunnels seront uniques et indescriptibles car il s’agit de chemins longs et étroits situés dans un environnement naturel, féerique et magique. Les parois vertigineuses vous accompagneront tout au long de votre parcours à pied ou à cheval et au cours duquel vous rencontrerez de nombreuses tombes et gravures de l’époque étrusque, ou dans certaines niches « en diable » d’origine médiévale. Le pavage usé témoigne que ces routes étaient autrefois très utilisées, même si personne ne sait quelle était leur fonction précise. Parmi les grottes les plus célèbres et les plus suggestives, il y a la Via Cava del Cavone et la Via Cava di San Sebastiano avec ses murs qui atteignent une hauteur de 25 mètres.

Dans tout Sorano sont encore visibles les témoignages laissés par la communauté juive qui vivait à l’intérieur des ghettos. Le long des murs défensifs de la ville, on peut encore voir les Mezuzah, objets rituels de la culture juive, mais aussi les traces des charnières où était accrochée la porte qui fermait le ghetto au coucher du soleil et le rouvrait à la ville le lendemain matin. La synagogue de Sorano est restée l’un des plus importants lieux de culte de la ville jusqu’à ce que la communauté juive se déplace à Pitigliano.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.